Fondation Hartung-Bergman

English

Une architecture


La question de l’architecture est centrale pour la compréhension des œuvres de Hans Hartung et Anna-Eva Bergman. Ils auront en effet, au cours de leur vie, conçu ou aménagé trois espaces étroitement liés à leur pratique artistique. Dans les années 1930 (1932-1934), ils construisent et habitent une maison à Fornells, sur l’île de Minorque, dans les Baléares. À la fin des années 1950, ils achètent un appartement dans le XIVème arrondissement de Paris, Rue Gauguet, qu’ils font rehausser d’un étage afin d’aménager espaces de vie et ateliers. Enfin, c’est à Antibes, en 1961, qu’ils feront l’acquisition d’un terrain sur lequel ils concevront leur propriété.

Le siège de la Fondation Hartung-Bergman, situé sur les hauteurs d’Antibes, comprend un ensemble architectural composé d’une villa, de ses dépendances et des ateliers des deux artistes, dont les plans ont été conçus par Hartung lui-même. Aujourd’hui, après les travaux d’extension et d’aménagement réalisés par la fondation pour adapter le site à ses nouvelles missions ˗ notamment l’ouverture aux publics et l’accueil de chercheurs ˗ ses bâtiments s’étendent sur près de 2600 m2 au milieu d’un grand parc d’oliviers centenaires.

Forte de cet exceptionnel patrimoine ˗ classé à l’inventaire du 20ème siècle ˗ la fondation s’est dotée d’un nouvel outil de travail sur l’archive des architectures, afin de comprendre la complexité du travail de Hans Hartung concernant l’espace réel. Depuis 2009, elle a entrepris un travail d’inventaire et de numérisation des dessins originaux (environ 600 esquisses et croquis) qui retracent l’histoire de ces bâtiments. Cette base de données constitue aujourd’hui un outil de recherche accessible, sur demande et dans le cadre d’un projet, aux professionnels, chercheurs et étudiants.