En 1987, Louysette Bryen légua à la Fondation de France le fonds d’atelier de son mari, le peintre et poète Camille Bryen, né à Nantes en 1907, mort à Paris en 1977. En acceptant ce legs, la Fondation de France a créé sous son égide la Fondation Camille Bryen, dans le but de veiller à l’œuvre et à la mémoire de l’artiste. C’est dans cette perspective qu’elle confia en 1993 au musée des Beaux-Arts de Nantes, la gestion de 45 peintures, 2632 dessins, 1398 estampes, 3000 livres et documents écrits divers (correspondance, documents manuscrits ou dactylographiés, photographies, argus de presse…).
Soit près de 4 000 oeuvres graphiques et 45 peintures déposées à Nantes. 50 autres toiles ont été réparties dans plusieurs musées de province et un ensemble de gouaches est conservé au Musée des Jacobins de Morlaix.
      Fondation Camille Bryen sous l'égide de la Fondation de France